Thot, une école diplômante pour les réfugiés

Mis à jour : juin 20


En rencontrant Judith, la Présidente de Thot, je me suis demandé ce qui peut pousser une jeune femme parisienne à monter un projet bénévole en faveur des réfugiés ?

Nous avons le même âge, et notre génération Y est souvent taxée d’être individualiste, ultraconnectée et désabusée. Pourtant Judith et ses 2 partenaires ont choisi de se relever les manches et de s’attaquer à un sujet controversé : l’intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile en France.

Quand on gratte un peu son histoire personnelle, on s’aperçoit quand même que l’engagement est un fil rouge dans la vie de Judith. Elle a fait du soutien scolaire, participe à des missions humanitaires en Guadeloupe, puis s’investit dans le centre d’hébergement d’urgence installé dans le lycée Jean Quarré.

La situation alarmante des réfugiés la saisit alors.

Pendant plusieurs mois, elle reste sous l’eau, à aider et gérer les urgences de personnes qui arrivent chaque jour à Paris dans la détresse la plus totale.

Pourtant, les solutions proposées ont un goût d’inachevé.

En se concentrant sur les urgences, on a parfois tendance à oublier le long terme.

Bien sûr qu’il est nécessaire de trouver des solutions aux problèmes les plus urgents.

Mais après ? Qu’est-ce qu’on fait ?

Quel est l’avenir pour ces personnes qui ont été déracinées de chez elles ?

C’est pour faire face à ces questions que l’association Thot a été créée.

Les 3 fondatrices de Thot, Héloïse, Jennifer et Judith

Un projet par, et pour, la société civile

Thot est d’abord une école diplômante de français.

Les réfugiés et les demandeurs d’asile ont souvent des diplômes et des compétences dans leur pays. Afin de pouvoir exercer et s’insérer professionnellement, la première barrière est donc surtout celle de la langue.

Pour répondre à ce besoin, l’association propose donc des formations en français, qui sont adaptées au niveau et à la langue d’origine des participants.

40 personnes ont déjà intégré le premier cycle de formation qui dure 4 mois (à hauteur de 10h de cours par semaine).

À l’issue du cursus, les participants bénéficieront d’un diplôme de français langue étrangère (DEFL Pro). La certification est très importante puisqu’elle donne un but précis à la démarche. Il ne s’agit pas uniquement de se former ou de suivre des cours, mais de passer un diplôme reconnu et valorisant.

Une des forces du projet est également qu’il arrive à mobilier de nombreux acteurs de la société civile.

Grâce à une campagne de crowdfunding Ulule, l’association a pu recruter l’ensemble des professeurs.

De nombreux bénévoles sont aussi engagés dans la démarche, comme tuteurs, accompagnants, psychologues, etc. Même les salles sont fournies par les partenaires du projet (maison des associations, médiathèque..)

Plutôt que de se reposer sur des fonds publics, Thot a donc fait le choix d’intégrer le maximum de citoyens à la démarche.

Mariame et Imaad, responsable de l'enseignement et de la formation et directeur pédagogique, et Abd Al Malik, le parrain de l'association.

Retrouver sa zone de narcisse

Au-delà de donner des cours aux réfugiés et demandeurs d’asile, Thot permet également à des personnes meurtries de redonner un but à leur vie.

Bien sûr, ce n’est pas avec quelques heures de formations et d’accompagnement que nous pouvons régler tous les problèmes du monde. Mais c’est permettre à des personnes qui ont pu voir et vivre le pire sur terre, de s’évader, rire, apprendre et se reconnecter à leur existence.

On a tous pu vivre cette expérience, où quand on a des problèmes personnels, des tracas dans notre vie, il est beaucoup plus difficile de se concentrer et d’avancer dans son travail.

Pour les élèves, c’est exactement la même chose.

Comment se pencher sur l’apprentissage d’une langue lorsqu’on ne sait pas où on va dormir le soir, ou si notre famille est encore en vie ?

Face à ce constat, Thot a donc développé des activités artistiques et des ateliers afin que les élèves puissent déconnecter quelques instants et exprimer leurs sentiments au-delà du langage.

Le nom de l’association, Thot, exprime tout à fait cette double composante. Thot est bien sur le dieu égyptien, maître des écrits. Il a inventé le langage et diffuse ses connaissances. (Quel joli nom pour une école du langage)

Mais Thot c’est aussi Transmettre un Horizon à Tous.

Ce n’est pas qu’une école de langue, c’est surtout une association qui permet de redonner un but, un horizon, à sa vie.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur ce beau projet,

vous pouvez visiter leur site, leur page Facebook, et surtout le lien pour faire un don.

Crédits photos : Thot et Consocollaborative

#Thot #Réfugiés #refugiés #migrants #asile #mediterannée #association #FLE #francais #diplome #ESS #Ulule #crowndfunding